Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Bertha Wegmann (1846-1926)


Bertha Wegmann naît en 1846 à Soglio en Suisse. Ses parents emménagent à Copenhague quand elle a cinq ans. Son père est marchand d'art et peintre amateur. Bertha montre un vif intérêt pour le dessin. À 19 ans elle commence des études d'art. Après avoir pris des cours dans divers ateliers, avec le soutien de ses parents elle part à Munich pour parfaire ses études. Devenue très amie avec l'artiste suédoise Jeanna Bauck, ensemble elles font des voyages d'étude en Italie. Puis elles s'installent à Paris. En 1881 Bertha revient à Copenhague où elle commence à être connue grâce aux expositions qu'elle a faites au Charlottenborg Palace dès 1873. Elle devient la première femme à occuper une chaire à la Royal Danish Academy of Fine Arts. Elle est également membre du conseil d'administration de l'Ecole de Dessin et D'art Industriel pour Femmes. En 1892 elle est l'une des première femme a recevoir la médaille Royale "Ingenio and Arti". En 1826 elle décède subitement dans son atelier à Copenhague. 

Portrait of a Young Girl, Bertha Wegmann
Girl Selling Spirit Fortune, Bertha Wegmann
Hanna Lucia Bauck (1890), Bertha Wegmann
Jeanna Bauck (1887), Bertha Wegmann
Madame Anna Seekamp, The Artist's Sister (1882), Bertha Wegmann
Maternity, Bertha Wegmann
Portrait of Cecilie Trier (1885), Bertha Wegmann
Portrait of Jeanna Bauck (1881), Bertha Wegmann
Visit in The Studio, Bertha Wegmann
Woman In Black With Bag And Umbrella, Bertha Wegmann
Young Mother With Her Child In The Garden, Bertha Wegmann

Maria Oakey Dewing (1845-1927)


Maria Oakey Dewings naît à New York en 1845 dans une famille plutôt cultivée. Elle est la cinquième d'une fratrie de dix. Vers 17 ans elle commence des études d'art dans diverses écoles et avec divers artistes dont certains influenceront largement son travail. En 1875, avec d'autres étudiants, elle quitte la National Academy of Design pour fonder l'Art Students League of New York. La même année grâce à John La Farge, elle expose ses œuvres à New York. Quand en 1881 elle épouse l'artiste Thomas Wilmer Dewing sa réputation de portraitiste est déjà bien établie, et elle se situe à l'avant-garde de ce qui est alors l'activité artistique de son époque. Mais pour ne pas concurrencer son mari et tenir ses responsabilités d'épouse et de mère, elle ne peindra plus que des natures mortes. Ça n'est que beaucoup plus tard qu'elle reprendra le portrait, sans jamais atteindre son plein potentiel. Ce qui sera son plus grand regret. Elle décède en 1927 à New York.

Girl With Violets (1877), Maria Oakey Dewing
The Costumer (1924), Maria Oakey Dewing
The Dance (1820/21), Maria Oakey Dewing
Young Woman Smoking, Maria Oakey Dewing

Catherine Engelhart Amyot (1845-1926)


Catherine Engelhart Amyot est une artiste danoise née à Copenhague en 1845. C'est là que commence sa scolarité artistique avant qu'elle ne se rende à Bruxelles puis Düsseldorf pour poursuivre ses études. Le roi Oscar II lui commande deux portraits de Charles XIV. En 1878 elle épouse un médecin anglais du nom de Thomas Amyot et part s'installer avec lui à Norfolk. Elle recevra une grande reconnaissance pour ses peintures, autant sur le continent qu'en Grande Bretagne où elle exposera à la Royal Academy entre 1879 et 1890. On ne sait rien de sa vie plus tardive, ni de sa mort en 1926.

Young Woman Holding Flowers In Her Arms (1899), Catherine Engelhart Amyot
Parisian Soiree, Catherine Engelhart Amyot 
An Armfull Of Mischief, Catherine Engelhart Amyot
Child Holding in the Arm a Buffoon (1876), Catherine Engelhart Amyot

Edith Martineau (1842-1909)


Edith Martineau est une artiste anglaise née en 1842. Elle étudie l'art à Liverpool à la Leigh's School et à la Royal Academy School. Elle a surtout peint à l'aquarelle et s'est spécialisée dans les portraits d'enfants. Mais pas seulement. A Londres où elle vit, elle expose à la Royal Academy entre 1870 et 1890 ainsi qu'à la Royal Society des peintres aquarellistes, à la New Water-Colour Society et à la Grosvenor Gallery. On peut voir quelques-unes de ses œuvres au Victoria and Albert Museum de Londres. Elle meurt en 1909.
Pour info, sa sœur Gertrude Martineau est également artiste peintre, spécialisée dans les scènes de genre, les animaux et les fleurs.

Touching the Strings (1886), Edith Martineau 
Early Steps, Edith Martineau
Her Little Treasure, Edith Martineau
Maid Crocheting in a Field with a Goat Standing Beside, Edith Martineau

Jeanna Maria Charlotta Bauck (1840-1926)


Jeanna Maria Charlotta Bauck est une artiste suédoise née en 1840 à Stockholm. Sa mère est suédoise et son père est un compositeur allemand. Son éducation est donc exclusivement tournée vers la musique jusqu'à ce qu'elle commence des études d'art à Dresde, Düsseldorf, Munich et Paris. Elle entretient une amitié durable avec l'artiste Bertha Wegmann avec qui elle vivra à Paris en 1880 et 1881. En 1882, retournée à Munich, elle fonde une école de peinture pour femmes. Elle meurt en 1926. Elle est principalement connue pour ses natures mortes et ses paysages. 
Girl With Cat In a Bed, Jeanna Maria Charlotta Bauck

The Dannish Artist Bertha Wegmann Painting a Portrait, Jeanna Maria Charlotta Bauck


Anna Eliza Hardy (1839-1934)


Anna Eliza Hardy est une artiste américaine née en 1839 à Bangor dans le Maine. Seule fille, c'est la plus jeune des cinq enfants de l'artiste Jérémie Pearson Hardy. Très encouragée par son père elle peint son 1re tableau à l'âge de seize ans. Elle meurt en 1934. Elle est surtout connue pour ses représentations florales, mais voici néanmoins un petit portrait que je trouve tout simplement magnifique.

Sarah Molases (1886), Anna Eliza Hardy

Ellen Kendall Baker (1839-1913)

Ellen Kendall Baker est une artiste américaine née en 1839 à New York. On a peu d'informations sur sa vie. On sait seulement que c'est à Paris qu'elle étudie l'art avec Charles Miller et Paul Soyer, ainsi qu'avec l'artiste anglais, Harry Thompson, qui deviendra son mari. Elle meurt en 1913.

Roman Flowe Girl, Ellen Kendall Baker

The Young Artist (1885), Ellen Kendall Baker

Portrait de Charlotte Coman (1870), Ellen Kendall Baker

Kate Dickens Perugini (1839-1929)


Kate Dickens Perugini née en 1939 est une artiste anglaise de la période victorienne et fille de Charles Dickens. Enfant elle voyage beaucoup avec sa famille et joue dans les pièces de théâtre de son père. Les parents sont soucieux de l'éducation de leurs enfants et Kate suit les cours du 1er établissement d'enseignement supérieur pour femmes en Grande-Bretagne, le Bedford College. En 1860 elle épouse l'artiste et auteur Charles Allston Collins, mais celui-ci meurt d'un cancer en 1873. Elle épouse en seconde noce un autre artiste, Charles Edward Perugini avec qui elle aura un enfant. Il ne survivra pas et décédera à l'âge de 7 mois. Elle commence à entamer une carrière d'artiste et tout en poursuivant un chemin littéraire expose ses œuvres à la Royal Academy en 1877. Elle posera plusieurs fois pour Sir John Everett Millais, dont le fameux "The Black Brunswicker" (1860). Elle meurt en 1929.

Mary Angela Dickens (1882), Kate Dickens Perugini

Dorothy de Michele (1892), Kate Dickens Perugini

Portrait of Agnes Pheobe Burra, Kate Dickens Perugini

The Flower Merchant, Kate Dickens Perugini

Emma Amalia Ekwall (1838-1925)


Emma Amalia Ekwall est une artiste suédoise née en 1838 à Gränsbo. Elle étudie les arts à l'Académie des Beaux-arts de Stockholm de 1865 à 1870. Elle est la 1ère femme à recevoir une médaille royale. Elle meurt à Stockholm en 1925. Son frère est l'artiste Knut Ekwall.

Maria Dominica Ricci (1854), Emma Amalia Ekwall

Kronbruden (1881), Emma Amalia Ekwall

Enfants Mimant un Mariage, Emma Amalia Ekwall

(pas d'information), Emma Amalia Ekwall

Johanne Mathilde Dietrichson (1837-1921)


Johanne Mathilde Dietrichson est une artiste norvégienne. Elle naît en 1837 à Christiania et passe sa jeunesse en partie à Trondheim et à Kongsberg. Elle commence à étudier l'art à Christiania, puis se rend à Düsseldorf pour poursuivre ses études. Elle étudie avec Otto Mengelberg jusqu'en 1861. En 1862 elle épouse l'historien d'art Lorentz Dietrichson qu'elle accompagne dans ses voyages. Elle vit donc un temps à Rome, puis à Stockholm où elle suit les cours de l'Académie des Arts, puis revient vivre à Christiania. Pendant ses nombreux voyages, elle aura l'occasion d'étudier avec Defregger à Munich et avec Chaplin à Paris. Elle meurt en 1921.

Woman Sewing (1891), Johanne Mathilde Dietrichson

Letter Writer, Johanne Mathilde Dietrichson

Farmhouse Interior, Johanne Mathilde Dietrichson

Autoportrait (1865), Johanne Mathilde Dietrichson

Two Women by The Fireplace (1878), Johanne Mathilde Dietrichson


(pas d'information), Johanne Mathilde Dietrichson

Esther Francesca Alexander (1837-1917)


Esther Francesca Alexander est une artiste américaine née en 1837 à Boston. Ses parents déménagent à Florence quand elle a 16 ans. Elle est surtout connue comme illustratrice, auteur et traductrice, mais nous avons d'elle quelques jolies peintures qu'il serait dommage d'ignorer. Personne très charitable, elle voue son temps à aider les pauvres et accompagner les malades. Les portraits qu'elle peint lui servent à financer ses actions de bienfaisances. Très amie avec John Ruskin, elle entretiendra toute sa vie durant une correspondance assidue avec le poète. Brisée par la disparition de sa mère à 101 ans en 1916, aveugle et malade elle restera alitée jusqu'à sa mort à Florence en 1917.

Clorinda (1865), Esther Francesca Alexander

Portrait of a Young Woman Reading a Letter, Esther Francesca Alexander

Charity (1861), Esther Frnacesca Alexander

Maria Brooks (1837-1913)

Maria Brooks naît en 1837 à Staines en Angleterre dans le Middlesex. Connue pour ses portraits, paysages, scènes de genre et natures mortes, elle étudie l'art à la South Kensington and Royal Academy de Londres. Elle ouvre en 1881 un atelier à l’hôtel Windsor à Montréal. Plus tard en 1886, on sait qu'elle vit au Québec, puis de 1889 à 1900 à New-York. Elle devient membre de l'American Watercolour Society et de la Society of British Artists. Elle meurt à New-York en 1913.


Very Sweet, Maria Brooks

Cat's Cradle (1879), Maria Brooks

Down Piccadilly Returning From Covent Garden Market One June Morning (1882), Maria Brooks

Good Friend, Maria Brooks

Letter, Maria Brooks

(pas d'information), Maria Brooks

Matilda In The Red Sash, Maria Brooks

Out in The Rain, Maria Brooks

Profile of a Girl, Maria Brooks