Shari Leohone (1950)


Shari Leohone (Shari Kaleohoneakekahuli Martens Magno) est une artiste hawaïenne née en 1950. Elle est titulaire d'une maîtrise ès arts de l'université de Norwich dans le Vermont et d'un baccalauréat en interprétation d'orgue du Trinity College of Music de Londres. Son parcours n'est qu'un incessant va-et-vient entre ses deux passions, la peinture et la musique, auxquelles elle se consacre toute entière.
Les œuvres de Shari Leohone sont pleine d'une spiritualité qui lui vient de sa culture hawaïenne où les esprits des anciens et la transmission du savoir sont d'une grande importance. C'est tout une richesse, une force protectrice omniprésente. Quelle finesse d'exécution. Bravo. 

Kou Aka I Kai 'Upoho (hula), Shari Leohone
Kou Aka I Kai 'Upoho (hula), Shari Leohone

Kapiolani, Shari Leohone
Kapiolani, Shari Leohone

"Mai Po`ina `Oe la`u - Liliuokalani", Shari Leohone
"Mai Po`ina `Oe la`u - Liliuokalani", Shari Leohone
 

Maggie Laubser (1886-1973)


Maria Magdalena Laubser (dite Maggie) est une artiste sud-africaine née en 1886 dans une ferme située près de Malmesbury. Aînée d'une famille de six enfants, elle grandit au milieu des champs et son avenir est tout tracé. Mais c'est sans compter sur son irrépressible envie de peintre et après avoir étudié l'art avec Edward Roworth pendant deux mois, elle rejoint la South African Society of Artists au Cap. Aidée financièrement par un ami, elle part se perfectionner en Europe, d'abord aux Pays-bas, puis en Angleterre. Elle voyage en Belgique, en Italie, en Allemagne où elle s'installe en 1922. Elle y séjourne deux ans avant de retourner en Afrique du Sud. Mais au Cap ses œuvres expressionnistes sont mal accueillies par la presse. Il est trop tôt. Qu'importe, les honneurs et les récompenses sont là et Maggie Laubser est aujourd'hui reconnue comme une grande artiste, ainsi que celle qui aura fait connaître l'expressionnisme dans son pays. Elle meurt en 1973.

coloured woman with a purple headscarf, Maggie Laubser
coloured woman with a purple headscarf, Maggie Laubser

Autoportrait (1928), Maggie Laubser
Autoportrait (1928), Maggie Laubser
Annie of the Royal Bafokeng (1945), Maggie Laubser
Annie of the Royal Bafokeng (1945), Maggie Laubser

Fruit Carrier in a Landscape, Maggie Laubser
Fruit Carrier in a Landscape, Maggie Laubser

Portrait of a Woman with a Head Scarf, Leaves in a Background, Maggie Laubser
Portrait of a Woman with a Head Scarf, Leaves in a Background, Maggie Laubser

Portrait of a Woman with Necklace and Earrings, Maggie Laubser
Portrait of a Woman with Necklace and Earrings, Maggie Laubser

Portrait of a Woman, Maggie Laubser
Portrait of a Woman, Maggie Laubser

Portrait of Meina, Maggie Laubser
Portrait of Meina, Maggie Laubser

Marina Richterova (1962)


Marina Richterova est une artiste russe née à Moscou en 1962. Son père est un artiste et un professeur reconnu. Elle étudie la miniature et les icônes à Moscou avant de partir pour Prague où elle se spécialise dans l'illustration et le dessin graphique. Son expression artistique est d'une grande maîtrise. Et bien que faisant partie de la belle communauté des illustrateurs Marina Richterova nous offre des œuvres dont certaines sont proches de la peinture telle qu'on l'entend.

Jeji Sny, Marina Richterova
Jeji Sny, Marina Richterova

Levitace, Marina Richterova
Levitace, Marina Richterova

Acer Palmatum, Marina Richterova
Acer Palmatum, Marina Richterova

Chess Game, Marina Richterova
Chess Game, Marina Richterova

Untitled, Marina Richterova
Untitled, Marina Richterova

Untitled, Marina Richterova
Untitled, Marina Richterova
 

Ndidi Emefiele (1987)

Ndidi Emefiele est une artiste nigérienne née en 1987 à Abuja. Diplômée de la Delta State University d'Abraka au Niger, elle a poursuivi ses études à la Slade School of Art de Londres. Son travail part toujours d'expériences personnelles et se concentre sur la place des femmes tout particulièrement dans son pays. Dans une démarche visant à s'affranchir des règles du classicisme elle utilise parfois des matériaux de recyclage qu'elle inclut dans ses toiles comme des CD, du tissu, de vieux emballages. Aujourd'hui elle vit et travaille entre Londres et Abuja.
Ses personnages sont à la fois graves et burlesques. J'y vois comme une ode à la femme africaine et à son incroyable faculté à rayonner en toutes circonstances même les plus difficiles. 


Apostolic Transmogrification (2016), Ndidi Emefiele
Apostolic Transmogrification (2016), Ndidi Emefiele
 
Rainbow, Ndidi Emefiele
Rainbow, Ndidi Emefiele

Liberated Minds (2014), Ndidi Emefiele
Liberated Minds (2014), Ndidi Emefiele

Nice and Slow The Rhythm (2017), Ndidi Emefiele
Nice and Slow The Rhythm (2017), Ndidi Emefiele

Play 2 (2017), Ndidi Emefiele
Play 2 (2017), Ndidi Emefiele

Rainbow XIII (2015), Ndidi Emefiele
Rainbow XIII (2015), Ndidi Emefiele

Two Girls and a Dog (2017), Ndidi Emefiele
Two Girls and a Dog (2017), Ndidi Emefiele

 

Elin Danielson Gambogi (1861-1919)

 Elin Danielson Gambogi est une artiste finlandaise née en 1861 à Noormarkku. Elle a à peine 11 ans quand son père se suicide, et malgré les difficultés financières sa mère la pousse à étudier. A 15 ans elle entre à l'Académie des Beaux-arts d’Helsinki où en plus du dessin et de la peinture elle apprend la peinture sur porcelaine ce qui lui permet de subvenir à ses besoins. En 1880 elle obtient un diplôme d'enseignante. En 1883 munie d'une bourse elle part étudier à Paris à l'Académie Filippo Colarossi. Notons qu'elle s'initie à la sculpture auprès de Rodin. En 1895 une nouvelle bourse lui offre l’opportunité de partir pour Florence. L'Italie l'enchante et c'est près de Livourne qu'elle choisit de s'installer. En 1898 elle épouse le peintre Raffaello Gambogi. Mais bientôt le couple connait des difficultés. Raffaello Gambogi entame une liaison avec une autre artiste (Dora Wahlroos) et présente de sérieux signes de troubles mentaux. Elin Danielson Gambogi se retrouve délaissée et doit se débattre avec des problèmes financiers d'autant plus insurmontables que la première guerre mondiale éclate. Elle ne vend plus rien. Elle meurt en 1919 des suites d'une pneumonie sans avoir pu revoir sa terre natale.
Les œuvres d'Elin Danielson Gamgogi sont d'une infinie délicatesse. Elles dépeignent la vie au quotidien des gens simples avec un réalisme bienveillant. Petits moments privilégiers.



Autoportrait (1900), Elin Danielson Gambogi
Autoportrait (1900), Elin Danielson Gambogi

Cards Entertainment (1886), Elin Danielson-Gambogi
Cards Entertainment (1886), Elin Danielson-Gambogi

Hilma (1889), Elin Danielson Gambogi
Hilma (1889), Elin Danielson Gambogi

Elin Danielson Gambogi
Elin Danielson Gambogi

Girl with Cats in a Summer Landscape (1892), Elin Danielson-Gambogi
Girl with Cats in a Summer Landscape (1892), Elin Danielson-Gambogi

Maternité (1893), Elin Danielson-Gambogi
Maternité (1893), Elin Danielson-Gambogi

Famille italienne (1900), Elin Danielson Gambogi
Famille italienne (1900), Elin Danielson Gambogi

Returning Home (1901), Elin Danielson-Gambogi
Returning Home (1901), Elin Danielson-Gambogi

Rosa (also known as The Artist's Sister) Elin Danielson-Gambogi
Rosa (also known as The Artist's Sister) Elin Danielson-Gambogi

Young mother (also known as Girl from Brittany) (1885), Elin Danielson-Gambogi
Young mother (also known as Girl from Brittany) (1885), Elin Danielson-Gambogi



After Brekfast (1890), Elin Danielson-Gambogi
After Brekfast (1890), Elin Danielson-Gambogi

Sisters Winter Night (1891), Elin Danielson-Gambogi
Sisters Winter Night (1891), Elin Danielson-Gambogi



Alice Brasser (1965)

Alice Brasser est une artiste hollandaise née à Alkmaar en 1965. De 1985 à 1989 elle étudie à l'Académie des Beaux Arts d'Amsterdam. Aujourd'hui elle vit et travaille à Haarlem.
Le moins qu'on puisse dire est que cette artiste à l'imagination débordante. Rien ne l'arrête. Elle est à elle seule les esprits combinés de David Hockney, Séraphine de Senlis, Gustav Klimt, Odilon Redon, Vincent van Gogh, Daniel Richter, Leonora Carrington. Attention, aucun plagia. L'œuvre d'Alice Brasser est comme un prolongement naturel de ce qu'ils lui ont transmis. C'est son âme à elle qu'elle offre, originale et unique.
La nature tient une place prépondérante dans son œuvre. Elle est terriblement puissante, souveraine, les hommes et les animaux y flânent avec retenue. Fidèle au thème de mon blog j'ai choisi de ne vous montrer que des peintures où la femme est représentée, mais allez vous promener sur son site (ici), il y a beaucoup de merveilles.


Orchard (2011), Alice Brasser
Orchard (2011), Alice Brasser


La Lure 2012, Alice Brasser
La Lure 2012, Alice Brasser

Bird, girl, bird (2010/11), Alice Brasser
Bird, girl, bird (2010/11), Alice Brasser

Untitled # 1 (2006), Alice Brasser
Untitled # 1 (2006), Alice Brasser
Buen Retiro (2010), Alice Brasser
Buen Retiro (2010), Alice Brasser

Las Mariposas (2008), Alice Brasser
Las Mariposas (2008), Alice Brasser

Queen of Hearts # (2009), Alice Brasser
Queen of Hearts # (2009), Alice Brasser

Untitled (2010), Alice Brasser
Untitled (2010), Alice Brasser

Alice Brasser
Alice Brasser

Rossina Bossio (1986)


Rossina Bossio est une artiste peintre née en 1986 à Bogota en Colombie. D'une famille italo-colombienne protestante, elle grandit dans un milieu très religieux et conservateur. Enfant, ses premiers dessins montrent déjà une propension à vouloir briser les tabous et à tenter de redéfinir sa propre identité. Elle s'inscrit à l'Université Pontifica Javeriana de Bogota où elle obtient un diplôme en arts visuels. Grace à une bourse elle part en 2008 étudier à l’École des Beaux Arts de Rennes. Elle vit et travaille en France plusieurs années. Cela marque un grand tournant dans son travail. En 2012 elle retourne en Colombie où elle poursuit une carrière prometteuse.
Elle est mariée à l'écrivain Nicolas Diaz.
Les œuvres de Rossina Bossio questionnent autant qu'elles déroutent. Les femmes (voire les enfants) qu'elle peint ont des attitudes souvent très suggestives. Et même quand on note une certaine réserve, celle-ci nous est présentée comme une sorte d'abandon forcé. Le travail de Rossina Bossio est très axé sur le regard que nos sociétés portent sur les femmes et comment à travers ce regard elles peuvent se construire. Le résultat est très touchant. 
Lien vers son site ici.

Hoop Skirt (2009), Rossina Bossio
Hoop Skirt (2009), Rossina Bossio

Ahora Que (2013), Rossina Bossio
Ahora Que (2013), Rossina Bossio

Doll (2008-09), Rossina Bossio
Doll (2008-09), Rossina Bossio

Feria (2014), Rossina Bossio
Feria (2014), Rossina Bossio

Girl with Cradle and Toys (2009), Rossina Bossio
Girl with Cradle and Toys (2009), Rossina Bossio

Skirt (2009), Rossina Bossio
Skirt (2009), Rossina Bossio

Tiene Madera (2014), Rossina Bossio
Tiene Madera (2014), Rossina Bossio
Camuflaje (2013), Rossina Bossio
Camuflaje (2013), Rossina Bossio

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...