Sheila Hawkins (1905-1999)

Sheila Hawkins est une artiste australienne née en 1905 à Kalgoorlie. La famille qui compte 4 enfants déménage constamment avant de s'installer à Melbourne où Sheila Hawkings étudie quelques mois à la National Gallery School. En 1931 elle se fixe à Londres, écrit et illustre des livres pour enfants qui seront connus dans le monde entier. Durant la guerre elle travaille en tant qu'artiste de guerre pour la Royal Australian Air Force à Londres. Au milieu des années 60 et faisant suite à de trop nombreux problèmes liés à son travail d'illustratrice, elle décide de se consacrer à la peinture. Elle devient membre du groupe Free Painters and Sculptors et de la Ridley Society. Elle meurt à Londres en 1999.

Gypsy Mother (1939), Sheila Hawkins
Gypsy Mother (1939), Sheila Hawkins
Catalan Market (1939), Sheila Hawkins
Catalan Market (1939), Sheila Hawkins
Mother and Child, Sheila Hawkins
Mother and Child, Sheila Hawkins
The Neighbourly Cat, Sheila Hawkins
The Neighbourly Cat, Sheila Hawkins

Suzanne Schireson (1981)

Suzanne Schireson est une artiste américaine née en 1981 à Philadelphie. Elle étudie l'art à l'Académie des Beaux-arts de Pennsylvanie où elle obtient un certificat en 2003. Elle poursuit ses études à l'Université de Pennsylvanie où elle obtient un BFA en 2004, puis à l'Université de l'Indiana où elle obtient son MFA en 2008. Professeure agrégée d'art et de design à l'Université du Massachusetts à Dartmouth, aujourd'hui elle vit à Providence dans le Rhode Island.

Cette artiste a un côté totalement débridé. Aucune once d'égards dus à un certain conformisme. Par dessus la jambe! À notre plus grande satisfaction. La mienne en tout cas. À la manière d'un paparazzi, ses sujets sont saisis en pleine action dans des lieux improbables et intimes, trop étroits pour y contenir une activité débordante. Les couleurs claquent exaltant les événements contés par l'artiste. Elle nous dit que les choses se trouvent au bord. Oui, mais quel bord? La vie serait-elle plus trompeuse qu'il n'y paraît? Tout l'art de Suzanne Schireson est de nous retracer ce malentendu. Avec brio.

Pour en voir plus voici le lien vers son site

Westfalia Studio (2021), Suzanne Schireson
Westfalia Studio (2021), Suzanne Schireson
Architect (2021), Suzanne Schireson
Architect (2021), Suzanne Schireson
Athena Bleaching T-Shirts (2020), Suzanne Schireson
Athena Bleaching T-Shirts (2020), Suzanne Schireson
Blue Hour (2021), Suzanne Schireson
Blue Hour (2021), Suzanne Schireson
Bright Music for Dark Times (2020), Suzanne Schireson
Bright Music for Dark Times (2020), Suzanne Schireson
Gabby's Novel (2020), Suzanne Schireson
Gabby's Novel (2020), Suzanne Schireson
K's Secret Darkroom (2020), Suzanne Schireson
K's Secret Darkroom (2020), Suzanne Schireson
Maquette (2021), Suzanne Schireson
Maquette (2021), Suzanne Schireson
Sheela-na-Gig Shed for Kate (2020), Suzanne Schireson
Sheela-na-Gig Shed for Kate (2020), Suzanne Schireson
Stacy the Welder (2020), Suzanne Schireson
Stacy the Welder (2020), Suzanne Schireson

Agnès Grochulska (1974)

Agnès Grochulska naît en Pologne en 1974. Elle étudie le design à l'Académie des Beaux-Arts de Varsovie. Son travail a déjà fait l'objet de nombreuses expositions et la toile " Lia " a reçu le People'Choice Award. Actuellement elle vit à Richmond en Virginie.

Les œuvres d'Agnès Grochulska sont charnues. On dirait que son pinceau a caressé les peaux et les textures pour en retranscrire au plus profond toute l’existence. Elle est proche du sujet, dans son aura puissant et superbe. Bravo.

Pour une petite visite sur son site, c'est par ici.

Line and color Lucy 1 (2019), Agnes Grochulska
Line and color Lucy 1 (2019), Agnes Grochulska
Série "It Looks How It Feels" Selfportrait, Agnes Grochulska
 Série "It Looks How It Feels" Selfportrait, Agnes Grochulska
Portrait with a Blue Outline 3, Agnes Grochulska
Portrait with a Blue Outline 3, Agnes Grochulska
Portrait with a Glass Ashtray, Agnes Gruchulska
Portrait with a Glass Ashtray, Agnes Gruchulska
Série "Gestures" 8, Agnes Grochulska
Série "Gestures" 8, Agnes Grochulska
Série Line and Color 3 (2019), Agnes Grochulska
Série Line and Color 3 (2019), Agnes Grochulska
Série Line and Color 5 (2019), Agnes Grochulska
Série Line and Color 5 (2019), Agnes Grochulska
Série ”It Looks How It Feels 4 (2020), Agnes Grochulska
Série ”It Looks How It Feels 4 (2020), Agnes Grochulska


LaOdina (1976)

LaOdina (nom d'artiste de la poète Lydia Padellec) nait à Paris en 1976. Hormis un Bac Littéraire Arts Plastiques, elle n'a pas de formation spécifique aux Beaux-Arts : elle est autodidacte. Depuis plusieurs années, elle s’intéresse au portrait et particulièrement à l’autoportrait. Elle expose ses premières toiles lors du « Parcours d’artistes » de la Vallée de Chevreuse en 2007. Passionnée de poésie elle aime associer l'écriture aux arts plastiques et participe à l'élaboration de livres d'artistes aussi bien en tant que plasticienne qu'en tant que poète. Depuis 2004, elle anime des ateliers auprès de différents publics. LaOdina aime la couleur. Elle ose les tonalités abruptes, inattendues. Ces éclats de couleurs sont comme des comptes rendus de ce que son cœur nous dit. Et son coeur parle de peur, d’espérance, de désir, de la vie qui passe avec ses bons et ses mauvais jours.

Si vous voulez en savoir plus sur cette artiste voici le lien vers son blog ici.

Je vous encourage également à aller découvrir son univers poétique. Ça fourmille de belles choses et c'est par ici.

Aube (2017-19), LaOdina
Aube (2017-19), LaOdina
Jardin Nu (2017), LaOdina
Jardin Nu (2017), LaOdina
La Fleur de Frida (2020), LaOdina
La Fleur de Frida (2020), LaOdina
La Mésange ou la Guérison (2020), LaOdina
La Mésange ou la Guérison (2020), LaOdina
La Raie Verte (2018), LaOdina
La Raie Verte (2018), LaOdina
Larme de Soleil (2021), LaOdina
Larme de Soleil (2021), LaOdina
Mélancolie (2018), LaOdina
Mélancolie (2018), LaOdina
Pensées pour Fukushima (2018), LaOdina
Pensées pour Fukushima (2018), LaOdina
Pneumothorax aux Mésanges (2019), LaOdina
Pneumothorax aux Mésanges (2019), LaOdina

Hope Gangloff (1974)

Hope Gangloff est une artiste américaine. Elle nait en 1974 à Amityville, New-York. Elle étudie l'art à la Cooper Union et obtient son BFA en 1997. 

Hope Gangloff peint des portraits sur de très grands formats qui représentent ses amis, ses proches. Un chemin qu'elle suit toute jeune, dès le lycée, en peignant les gens avec qui elle traîne ou qu'elle aime à l'école. Un moyen pour elle de communiquer (dixit l'artiste). Ses choix se tournent aussi vers de magnifiques natures mortes, ou des paysages, sujets apparemment banals mais qui sous son pinceau prennent des allures d'explosions graphiques au bord de la saturation. Que c'est beau! Pour Hope Gangloff la vie est une manifestation permanente de couleurs et elle le montre. Évidement quand je regarde son travail, je ne peux m'empêcher de penser qu'Alice Neel et Egon Schiele ont dû s'accoupler quelque part là-haut et procréer cette enfant. Mais ils lui ont donné beaucoup de tempérament à cette petite, afin qu'elle s'affranchisse du joug parental. Chose qu'elle fait avec brio. Son travail est très personnel. J'adore.

Pour vous régaler encore plus, voici le lien vers son site ici.

Queen Jane Approximately (2011), Hope Gangloff
Queen Jane Approximately (2011), Hope Gangloff

Minnewaska Lodge (2011), Hope gangloff
Minnewaska Lodge (2011), Hope gangloff


Vio et Livres, Hope Gangloff
Vio et Livres, Hope Gangloff
Vera (2013), Hope Gangloff
Vera (2013), Hope Gangloff
Tiffany Pentz with News (2016), Hope Gangloff
Tiffany Pentz with News (2016), Hope Gangloff
Steam Room, Hope Gangloff
Steam Room, Hope Gangloff
Meta-Progress (2013), Hope Gangloff
Meta-Progress (2013), Hope Gangloff
Lydia The Tattooed Lady, Hope Gangloff
Lydia The Tattooed Lady, Hope Gangloff
Kristen Schiele, Hope Gangloff
Kristen Schiele, Hope Gangloff
Halya, Hope gangloff
Halya, Hope gangloff
E. Starbuck (2010), Hope Gangolff
E. Starbuck (2010), Hope Gangolff
Catherine, Hope Gangloff
Catherine, Hope Gangloff
Catherine Despont, Hope Gangloff
Catherine Despont, Hope Gangloff

Jana Brike (1980)

Jana Brike naît en 1980 à Riga en Lettonie. Elle étudie l'art à l’Académie des Beaux-arts de Lettonie et obtient sa maîtrise en 2005. Ses premières expositions se font en 1996 alors qu'elle n'a que 16 ans.

Ayant grandit dans un pays malmené par les guerres et ses images brutales, Jana Brike choisit de jouer avec les fleurs. Son univers onirique est un mélange de souvenirs d'étés passés à la campagne, de récits populaires lettons souvent axés sur la beauté de la nature, et de sa propre vision de cette nature qu'elle ressent de manière très sauvage. Elle est une invitation à l'éveil des sens à travers une compréhension toute spirituelle. Certaines des œuvres de Jana Brike sont absolument magiques.

Je vous invite à aller flâner sur son site ici.

Crowning of a Young Queen (2015), Jana Brike
Crowning of a Young Queen (2015), Jana Brike
Goldilock's Holiday, Jana Brike
Goldilock's Holiday, Jana Brike
Holidays at Grandma's Place (2015), Jana Brike
Holidays at Grandma's Place (2015), Jana Brike
Melancholia, Jana Brike
Melancholia, Jana Brike
The Day When Time stood still (2014), Jana Brike
The Day When Time stood still (2014), Jana Brike
Ascension on a School Trip (2017), Jana Brike
Ascension on a School Trip (2017), Jana Brike
Borne on Wings of Fire (2020), Jana Brike
Borne on Wings of Fire (2020), Jana Brike
Etching on her Heart (2019), Jana Brike
Etching on her Heart (2019), Jana Brike
Sea of Change II (2018), Jana Brike
Sea of Change II (2018), Jana Brike
Queen of a New World (2020), Jana Brike
Queen of a New World (2020), Jana Brike
Traveler and the Outer Limits of the Inner Space (2017), Jana Brike
Traveler and the Outer Limits of the Inner Space (2017), Jana Brike

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...