Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Elisabeth Jerichau-Baumann (1819-1881)

Elisabeth Jerichau-Baumann naît en 1819 à Varsovie, dans une famille d'allemands. A 19 ans elle part à Düsseldorf étudier l'art, et c'est dans cette même ville qu'elle commence à exposer son travail. Puis elle part pour Rome où elle rencontre le sculpteur Jens Adolf Jerichau, avec qui elle se marie en 1846. En 1949, le couple s'installe au Danemark où Jens Adolf est professeur à l'Académie Royale des Beaux-arts. Malheureusement Elisabeth ne trouvera jamais dans ce pays l'enthousiasme qu'elle avait trouvé jusqu'alors. C'est à l'étranger qu'elle rencontre le succès, France, Angleterre. A deux reprises elle voyage au Moyen-Orient où elle reçoit l'autorisation exceptionnelle de pénétrer dans des harems. Elle en dépeint une version tirée de ses observations personnelles plus réaliste que celle des hommes, souvent tirée, il faut bien le dire, de leurs fantasmes. Mais la sensualité de ses œuvres à une époque remplie de tabous fait que beaucoup de ses tableaux ont été gardés jusqu'à récemment hors de vue dans les réserves des musées. Elle meurt en 1881 à Copenhague. Le couple a eu 9 enfants dont deux sont devenus des artistes peintres accomplis: Harald Jerichau (1851-78) et Holger Hvitfeldt Jerichau (1861-1900). Et un petit-fils, J.A. Jerichau (1891-1916).

(En passant un petit merci à Mitch)


An Egyptian Pottery Seller near Gizeh (1876-78), Elisabeth Jerichau-Baumann

Danmark (1951), Elisabeth Jerichau-Baumann
Dark-Haired Beauty in a Turquoise Dress, Elisabeth Jerichau-Baumann
Egyptian Fellah Woman (1878), Elisabeth Jerichau-Baumann
Odalisque, Elisabeth Jerichau-Baumann
Self-Portrait in Front of the Easel (1958), Elisabeth Jerichau-Baumann
Prinsesse Nazili Hanum, Stambul 1875), Elisabeth Jerichau-Baumann
Two Young Italian Women Dressed for the Carnival (1950), Elisabeth Jerichau-Baumann

1 commentaire: