Elisabeth Eleanor Siddal (1829-1862)

Elisabeth Eleanor Siddal est l’une des sept enfants d’une famille d’anglais de classe moyenne. Elle naît en 1829.
Son parcourt est atypique puisqu’elle est plus connue en tant que modèle plutôt qu’en tant que peintre. En effet, durant cette période très prolifique du préraphaélisme, beaucoup de grands peintres se serviront d’elle pour incarner l’idéal de beauté. Il est même étrange de constater à quel point son autoportrait est laid.
Dante Gabriel Rossetti s’est énormément inspirée d’elle, son œuvre la plus connue étant Beata Beatix.
John Everett Millais l’immortalisa (si je puis dire) dans son tableau d’Ophélie.
Mais il y en eut d’autres, comme William Holman Hunt, ou Walter Deverell.
De santé fragile, elle meurt en 1862.
The Ladies'Lament from the Ballad of Sir Patrick Spens (1856), Elisabeth Siddal
The Holy Family, Elisabeth Siddal Before the Battle (1858), Elisabeth Siddal Autoportrait (1854), Elisabeth Siddal

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire