Käthe Kollwitz (1867-1945)

Käthe Kollwitz (de son vrai nom Schmidt) naît à Königsberg en 1867. Très jeune elle s’intéresse à la peinture et à la gravure. Elle fréquente l’école de dessin de Berlin où son talent est vite reconnu. En 1891 son mariage avec le Dr Kollwitz, médecin des pauvres, lui ouvre les yeux sur la misère du prolétariat. La critique sociale devient le thème principal de son œuvre graphique. Elle enseigne à l’école artistique de Berlin, puis à l’Académie de Prusse. Elle se tourne vers la sculpture. Mais les foudres des Nazis s’abattent sur elle. On la force à démissionner de son poste, on la destitue de sa médaille Pour le Mérite, et on lui interdit d’exposer. Elle meurt en 1945 à Moritzburg, seulement quelques jours avant la fin de la guerre.
Autoportrait, Käthe Kollwitz Autoportrait Devant le Mur de l'Eglise (1893), Käthe Kollwitz The Downtrodden (1900), Käthe Kollwitz La Mort et la Femme, Autoportrait (1910), Käthe Kollwitz

1 commentaire:

  1. La Artiste Femme premiere.

    Kathe fidèlement souffrances sans sentimentalisme, mais avec sensibilité et raffinement

    RépondreSupprimer