Aloïse Corbaz (1886-1964)

Petite aparté dans les rêveries d’Aloïse Corbaz.
Elle naît en Suisse à Lausanne en 1886 d’un père employé des postes et agriculteur. Enfant, elle rêve de devenir cantatrice, mais suivra des cours de couture. Plus tard elle est employée comme institutrice chez une famille noble de Leipzig, puis chez le chapelain de l’empereur Guillaume II à Potsdam. Elle tombe alors éperdument amoureuse de l'empereur comme l'attestent des lettres de cette période. A la première guerre mondiale, elle retourne en Suisse et sera internée à l’asile de la Rosière pour schizophrénie. C’est là qu’elle commence à écrire et à dessiner. D'abord détruites, ses œuvres seront préservées grâce à l'intérêt que leur portera le directeur de l'hôpital dès 1941. Elle meurt en 1964.
Si vous voulez en voir plus, c'est ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire