Jacqueline Lamba (1910-1993)

Jacqueline Lamba naît en 1910 à St Mandé, près de Paris. Restée orpheline à l’age de 15 ans, elle fréquente l’Ecole Supérieur des arts décoratifs et, pour vivre travaille comme décoratrice de tissus, ou danseuse aquatique à Pigalle. En 1934 elle rencontre André Breton devenant ainsi la seconde femme du chef surréaliste, et perdant du coup son identité artistique. Ils ont une fille, Aube. La guerre les fait fuir aux Etats-Unis. Au Mexique ils feront la connaissance du couple Rivera-Kahlo. Jacqueline nouera une amitié profonde avec Frida. En 1942 elle se sépare d’André Breton, ”pour pouvoir peindre” dira-t-elle. Elle expose l'année suivante. Mariée en seconde noce avec le sculpteur David Hare, elle parcourt l'ouest américain et les réserves Hopi et Navajos. En 1947 après avoir participé à une exposition sur le surréalisme, elle quitte définitivement le mouvement. Elle expose à Paris et à New-York. En 1955 elle se sépare de David Hare et rentre à Paris avec le fils qu'ils ont eu ensemble. Après une période de crise, elle retrouve en 1963 l'inspiration dans les montagnes de Haute Provence où elle passe maintenant chaque été. Son œuvre est de plus en plus abstraite. En 1967, une grande exposition au Musée Picasso d’Antibes lui est consacrée. Cela sera sa dernière. Elle ne voudra plus exposer jusqu’à sa mort en 1993. Voir son site ici.

Nu Rouge (1953), Jaqueline Lamba
Sans titre (Nu) (1958), Jacqueline Lamba
Le Cirque, Jacqueline Lamba
(pas d'information), Jacqueline Lamba

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire