Rosalie-Anna Boch (1848-1936)


Rosalie-Anna Boch naît en 1848 dans une famille fortunée, propriétaire des célèbres faïenceries Boch de La Louvière en Belgique. Elle est la sœur d'Eugène Boch. De 1866 à 1876, elle passe les mois d'hiver à Bruxelles où elle reçoit une première éducation artistique traditionnelle avant de se tourner vers la peinture dite de plein air. Jusqu'en 1886 elle étudie avec l'artiste Isidor Verheyden. Est-ce une déception amoureuse? La mort d'Isidore? Toujours est-il qu'après les années 1905 elle commence à entreprendre de nombreux voyages. D'abord avec son frère au Maroc, puis en Italie, en Espagne, en France, en Algérie, en Grèce. Elle expose régulièrement à Bruxelles avec le groupe des XX. Elle participe en 1885, 1891 et 1892 au Salon des Indépendants à Paris. Ça n'est pourtant qu'en 1908, alors qu'elle a 60 ans qu'elle a sa 1ère exposition personnelle à Paris. De par sa fortune Anna n'a jamais eu besoin de vendre pour vivre, de plus sa naissance dans une famille de la grande bourgeoisie belge l'a souvent desservie à une époque où la vie sociale des femmes n'étaient sûrement pas faite pour se dérouler dans des ateliers de peintres mais plutôt pour apprendre la broderie ou le piano. La pression était forte. Mais le bon côté des choses fut qu'Anna put se constituer au fil des ans l'une des plus remarquable collection de peinture impressionniste de son temps où ne figure pas moins que Vincent Van Gogh, Paul Gauguin, Emile Bernard ou Maurice Denis. Elle meurt à Bruxelles en 1936.
En Juin (1894), Rosalie-Anna Boch

Femme Lisant dans un Massif de Rhododendrons, Rosalie-Anna Boch

La Porteuse d'Eau, Rosalie-Anna Boch


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire