Elisabeth Vigée-Lebrun (1755-1842)

Elisabeth Vigée-Lebrun naît à Paris en 1755. Dès son plus jeune âge, elle développe déjà une grande passion pour l’art, recouvrant de dessins ses cahiers et les murs de son école. Son père pastelliste reconnaît très tôt le talent de sa fille et devient son premier professeur. Malheureusement il meurt alors qu’Elisabeth n’a que douze ans. Elle est inconsolable, jurant dans sa peine de se vouer entièrement à ses passions, la peinture, le dessin, le pastel.
Et c’est ce qu’elle fait. Son ascension et son succès sont fulgurants. Toute sa vie elle peindra les plus grands personnages de son époque, ainsi que de nombreux autoportraits, souvent avec sa fille. Elle meurt à Paris en 1842.

La Baronne de Crussol, Elisabeth Vigée-Lebrun
La Baronne de Crussol, Elisabeth Vigée-Lebrun

Bacchante (1785), Elisabeth Vigée-Lebrun
Bacchante (1785), Elisabeth Vigée-Lebrun

Duchesse de Caderousse (1784), Elisabeth Vigée-Lebrun
Duchesse de Caderousse (1784), Elisabeth Vigée-Lebrun

Allegory of Poetry (1774), Elisabeth Vigée-Lebrun
Allegory of Poetry (1774), Elisabeth Vigée-Lebrun
Giuseppina Grassini, Elisabeth Vigée-Lebrun
Giuseppina Grassini, Elisabeth Vigée-Lebrun
Autoportrait au chapeau, Elisabeth Vigée-Lebrun
Autoportrait au chapeau, Elisabeth Vigée-Lebrun
Portrait de la reine Marie-Antoinette, Elisabeth Vigée-Lebrun
Portrait de la reine Marie-Antoinette, Elisabeth Vigée-Lebrun
Autoportrait, Elisabeth Vigée-Lebrun
Autoportrait, Elisabeth Vigée-Lebrun
Autoportrait avec sa fille Jeanne-Lucie (1789), Elisabeth Vigée-Lebrun
Autoportrait avec sa fille Jeanne-Lucie (1789), Elisabeth Vigée-Lebrun



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire