Baiba Vegere (1948)

Baiba Veger naît en 1948 en Lettonie. Elle étudie à l’école des beaux-arts Janis Rozentals à Riga d e1959 à 1966, et à l’Académie des Beaux-arts de Lettonie, faculté pédagogique de 1966 à 1971. Depuis 1978 elle est membre de l’Union des artistes de Lettonie et depuis 1993 membre de l’Association "B-13". Elle a sa 1ère exposition solo à Riga en 1985 et prend régulièrement part aux expositions collectives à Riga, Moscou, Jelgava, en France, en Allemagne. Ses œuvres se trouvent dans les collections du Musée d’art d’État et de l’Union des artistes de Lettonie, ainsi que dans une multitude de collections privées en Lettonie et à l’étranger. Actuellement elle enseigne à l’École des beaux-arts Janis Rozentals à Riga.

La Rousse (1991), Baiba VegereIeva (1993), Baiba VegereDace (1990), Baiba Vegere

4 commentaires:

  1. La plénitude du corps de cette femme "Ieva" est du domaine du désirable.

    RépondreSupprimer
  2. On dit souvent que les hommes aiment les femmes bien en chair. Te voilà servi!
    Moi aussi je trouve ça beau, mais pour des raisons plus maternelles.
    Pourtant je ressens la placidité et le plantureux de cette femme comme une renonciation à vivre pleinement sa vie de guerrière avec aisance et agilité.
    La vie est une lutte, autant mettre toutes les chances de son côté...

    RépondreSupprimer
  3. Oui tu as raison ....elle ne pourrai même pas être une guerrière Sumo car (Sic : suivant les ""règles"" Japonaises ) l'accès au dohyō est interdit aux femmes même en dehors du combat, selon une ancienne tradition shinto considérant le sang comme une souillure et donc les femmes potentiellement impures du fait des menstruations .
    Je te vois sûrement sursauter ...comme moi du reste.

    RépondreSupprimer