Zelda Fitzgerald (1900-1948)


Zelda Sayre Fitzgerald naît en 1900 à Montgomery dans une famille aisée du sud de l'Alabama. Plus connue comme romancière ou comme l'épouse passablement instable de F. Scott Fitzgerald, elle n'en est pas moins peintre. C'est peu après ses années de lycée qu'elle rencontre l'écrivain. Ils se marient en 1920. Mais le couple, jeune, riche, beau…et célèbre, vit une relation difficile et mouvementée. Scott se met à boire. Happé par la vie de star grandissante de Scott, le couple voyage beaucoup, et consomme beaucoup. La naissance de leur enfant unique en 1921 n'apaise pas le couple. La santé mentale de Zelda se dégrade. En 1925 Zelda écrit un certains nombres de nouvelles qui sont publiées sous le nom de Scott. Son ressentiment est terrible. Non seulement, mais Scott s'inspire fortement de la personnalité intense de sa femme, ainsi que de son journal intime, pour écrire ses personnages. À 27 ans, Zelda rêve d'une carrière de ballerine. Alors que Scott s'y oppose et tente de la retenir à la maison, Zelda s'entraîne jusqu'à l'épuisement. En 1930 alors qu'elle est en France, elle est internée une première fois. C'est durant cet enferment qu'elle écrit son roman semi-autobiographique ”Accordez-moi cette valse” publié en 1932. Scott lui en veut beaucoup d'avoir révélé ainsi leur vie intime. De retour en Amérique elle est à nouveau internée en 1936 pour schizophrénie, diagnostique erroné puisqu'il s'avère que ce sont les harcèlements moraux de son mari et les traitements psychiatriques eux-mêmes qui ont raison de sa santé. Scott meurt en 1940. Zelda passe les années suivantes à peindre frénétiquement et à écrire un second roman qu'elle ne finira jamais. Elle meurt en 1948 dans l’incendie de l’hôpital psychiatrique de Asheville. Elle avait 47 ans. Voir son site ici.

Circus, Zelda Fitzgerald
Nursing Mother with Red Blanket, Zelda Fitzgerald
Old Mother Hubbard (1940), Zelda Fitzgerald
Puppeufee, Zelda Fitzgerald
The Queen's Croquet-Ground, Zelda Fitzgerald
Zelda Fitzgerald, Self Portrait
A Mad Tea Party, Zelda Fitzgerald

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire