Alix Aymé (1894-1989)

Alix Aymé (Alix Angèle Marguerite Hava) naît à Marseille en 1894. Après un bref séjour à Paris où elle est l'élève de Maurice Denis, elle épouse en 1920 Paul Fautereau-Vassel, professeur de lettre, et quitte avec lui la France pour Shanghai, puis Hanoï où elle enseigne le dessin au Lycée français. En 1926 le couple revient en France et donne naissance à un fils. Le couple se sépare. Alix, enfant sous le bras, retourne en Indochine pour le compte du gouvernement français en vue de l'exposition coloniale internationale de 1931. Elle se marie en secondes noces avec le colonel Georges Aymé (frère de Marcel Aymé) en mission en Indochine. Là-bas, son travail est très apprécié. Au Laos elle réalise les fresques murales pour le Palais royal et aujourd'hui classées trésor national. Passionnée par les techniques picturales asiatiques, elle étudie l'art de la laque, l'eau forte, la peinture sur soie, l'aquarelle, l'encre noire, le sous-verre, la tempera. Durant tous ses voyages, elle ne se sépare jamais de ses carnets de croquis, et c'est avec beaucoup de finesse et de sensibilité qu'elle retranscrit l'exotisme de l'Asie. En 1934 elle devient professeur à l'Ecole des Beaux-arts d'Indochine. En France, après la seconde guerre mondiale, elle réalise le chemin de croix du Couvent Notre-Dame-de-Fidélité à Douvres-le Délivrande. Classé en 2010. Elle meurt en 1989 à l'âge de 95 ans.
Portrait d'une Femme Assise dans une Robe Rouge et Blanche, Alix Aymé
Souvenir d'Indochine (1930), Alix Aymé
La Liseuse près du Village Annamite, Alix Aymé
L'Annonciation, Alix Aymé
Portrait de jeune femme, Alix Aymé
Portrait d'une Jeune Fille avec des Fleurs, Alix Aymé
(pas d'information), Alix Aymé

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire