Gaïa, le corps-poème

J’avais dans l’idée d’entreprendre les choses de façon chronologique, mais me connaissant et sachant que je suis très fidèle à moi-même, il était sûr que j’allais remuer mes articles d'une place à une autre avec toute la conscience d'une anarchie efficace.
D’où ma soudaine décontraction quant au choix de ce démarrage incongru, mais ad hoc.
GAÏA
Je veux parler du dessin ci-dessous, le corps-poème de 1975 réalisé par l’artiste Charlotte Calmis et recouvert d’écritures de femmes. "Gaïa" crie littéralement de la gorge aux genoux le désir des femmes d’exister en tant qu’artistes.
- Ce nu, dit-elle, a été dessiné par une femme de la vieille génération, de celles qui se sont vues refuser toute leur vie férocement les galeries, les musées.
Total respect.
Gaïa, Charlotte Calmis (1975)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire