Mathilde de Flandre (1031-1083)

Antiquité, Moyen Age, peu d'historique sur les femmes artistes

Retracer un historique de l'activité artistique des femmes à ces époques tient de la gageure, et ceci pour de nombreuses raisons:
La première, la pénurie de données biographiques sur les artistes (si tant est même qu’ils soient reconnus en tant que tels, et ça n’est pas sûr), et plus encore sur les femmes artistes qui représentent une infime minorité.
La seconde, l’anonymat. Les femmes souvent victimes de discrimination excellent dans des domaines artistiques où les productions ne sont pas signées. Bien sûr, il y a le tissage, la broderie, la dentelle, mais il y a aussi l’enluminure, la miniature.
La troisième, les œuvres créées entrant dans ces catégories ont une durée de vie assez limité, soit de par les matériaux utilisés, soit de par leur utilisation-même en tant qu’objets fonctionnels ou vestimentaires.
A tout cela s'ajoute l'abandon du nom de jeune fille au moment du mariage.

Mathilde de Flandre

De l’antiquité il reste quelques traces écrites de l’existence de femmes peintres, comme Timarete ou Irène, mais rien n’est parvenu jusqu’à nous. L’une des plus ancienne œuvre, témoignage de l’activité artistique des femmes, qui nous est parvenue, est sans doute la Tapisserie de Bayeux attribuée à la Reine Mathilde ou Mathilde de Flandre (1031-1083), épouse de Guillaume le Conquérant. Nous sommes au Moyen Age.
Plus que d’une tapisserie, il s’agit d’une broderie d’une longueur de 70 mètres qui relate les évènements clés relatifs à la conquête de l’Angleterre en 1066. La Reine Mathilde met 12 ans pour la réaliser.

Détails de la Tapisserie de Bayeux, Mathilde de Flandre (1066-1082)
Détails de la Tapisserie de Bayeux, Mathilde de Flandre (1066-1082)Détails de la Tapisserie de Bayeux, Mathilde de Flandre (1066-1082) Détails de la Tapisserie de Bayeux, Mathilde de Flandre (1066-1082)

4 commentaires:

  1. J'ai découvert une curiosité qui revisite et rénove la tapisserie de Bayeux
    http://www.flickr.com/photos/tapestriesorgtfo/, et j'ai profité de visiter ce superbe blog pour pirater une jeune fille au luth :)

    RépondreSupprimer
  2. juste une petite correction pas bien méchante, le fait que les oeuvres du moyen age ne sont pas signé ne tient pas du fait de la discrimination, mais bien qu'à cette époque l"artiste" tel que nous le connaissons aujourd'hui n'existe pas, c'était avant tout des artisants et non des artistes, la nuance apparait dès la rennaissance qui met justement l'homme au centre de tout("L'Homme de Vitruve",De Vinci).Contrairement au moyen age où c'était Dieu qui était au centre de tout.

    RépondreSupprimer
  3. Cher anonyme. Je me suis mal exprimée, je voulais souligner que, victimes de discrimination, les femmes se "contentent" d'aller dans des domaines artistiques qui ne sont d'ailleurs pas forcément reconnus comme tels, et qui, à moins exeption, ne renseignent jamais sur son auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour votre réponse et attention.
    Vous avez là un site inttelligent et pertinent, bonne continuation !

    anonyme.

    RépondreSupprimer