Bernece Berkman (1911-1988)


Bernece Berkman naît en 1911 à Chicago d'une mère américaine et d'un père immigré russe. Elle commence des études d'art à l'Art Institute de Chicago mais faute d'argent doit s'arrêter. Elle poursuit avec des cours du soir. Elle expose pour la 1ère fois en 1934 avec d'autres artistes juifs. Puis en solo en 1936. En 1945 elle s'installe à New York et en 1946 épouse Oscar Hunter, écrivain afro-américain avec qui elle monte une entreprise de papier peint "Berk-Hunter Associates" jusqu'en 1970. Ils divorcent en 1976. Sa mort en 1988, seule et sans héritier, alors qu'elle squattait un studio à New York est une triste fin pour une artiste aussi brillante. Son œuvre est somptueuse, digne des plus grands. Bernece fait montre d'un engagement total et sans compromis pour exprimer l'impuissance de l'homme dans notre société. Sa cause est celle de la justice, et par tous les moyens aussi forts que possible.
Magistral.
(Ses œuvres n'entrent pas dans ce qu'on appelle la "figuration féminine", mais tant pis, pour une fois ça en vaut la peine. D'ailleurs si quelqu'un peut me fournir d'autres documents, je suis preneuse)

Untitled (Woman in Stairwell) (1930), Bernece Berkman
Street Gathering (1930), Bernece Berkman
Man in The City (1943),Bernece Berkman
Jews Fleeing War, Bernece Berkman
Chicago, Bernece Berkman

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire